Accueil/Miroir, oh mon beau miroir, invite-moi à la réflexion !

Pour la deuxième de cette série, je vous propose de revenir sur des photos qui circulent représentant des énormes représentations du Covid19 d’un rouge vif dans des rues, au milieu d’immeubles avec des légendes comme : s’ils étaient visibles, vous ne réagiriez pas comme ça, ou sortiriez-vous si la ville ressemblait à ça ? Ou les images et reportages faisant appel à la représentation par animation informatique de gouttelettes ou filmes de particules dans les airs grâce à l’utilisation de caméras sensibles. Quel que soit le moyen utilisé, l’idée reste la même : rendre visible le danger.

Cela me permet de revenir sur le besoin de pouvoir appréhender le danger par les sens. Certains dangers sont appréhendables par notre visuel, d’autres par l’odorat, le toucher ou encore le goût. Dans la situation d’un virus comme le Covid19 ou d’autres dangers chimiques ou bactériologiques, par exemple, nous ne pouvons pas nous fier à nos sens pour nous avertir du danger. Pour les signaler, nous devons nous y prendre autrement…parfois en ajoutant une odeur, comme pour le gaz ou en utilisant des détecteurs comme pour le Co2.

Et vous dans votre entreprise, quels sont les dangers invisibles auxquels vous faites face ? Comment faites-vous pour les rendre appréhendables par les sens ?

Au plaisir de vous lire sur LinkedIn ou en privé via lydie.lecoultre@windsofchange.ch ,

Bien à vous,

Lydie

www.windsofchange.ch

#les5sens #santéautravail #SST #sécuritéautravail #chargesecurite #ingenieursecurite #STPS #covid19 #managementdurable #relfexion #avertir #bienveillance

2020-06-17T12:08:44+00:00
Go to Top